L'organisation espagnole

L'organisation administrative et territoriale de l'Espagne est basée sur le principe de l'autonomie territoriale, qui se traduit par la création d'entités à caractère régional, les communautés autonomes ou communauté foral (pour la Navarre), dotées de capacités d'auto-gouvernement et par l'instauration pour les administrations locales d'une garantie constitutionnelle pour gérer leurs intérêts respectifs.

Les Pyrénées espagnoles comportent 4 Communautés Autonomes elles mêmes formées par une ou plusieurs Provinces :

- Pays Basque : Guipuzkoa, Álava, Bizkaia
- Aragon : Huesca, Teruel, Saragosse
- Navarre
- Catalogne : Lérida, Gérone, Barcelone, Tarragone

À son tour chaque province est divisée en municipalités pour un total de 583 sur tout le territoire pyrénéen. Les municipalités sont les entités territoriales basiques dans l'organisation territoriale de l'Espagne.

Entre ces deux niveaux, il existe dans certaines communautés autonomes d'autres entités territoriales avec une personnalité juridique, ce sont des groupes de municipalités (Comarcas et mancomunidad de municipios ou une union de municipalités) ou en entités de rang inférieur à la municipalité, connues comme entités locales mineures.

Trois types de territoires peuvent constituer des partenaires pour le montage et la réalisation d'un projet transfrontalier :

- les mancomunidades ou unions de municipalités
- les Comarcas
- les Grupos de Accion Local

Souces : wikipédia, Sargantana, http://www.unilim.fr/prospeur/fr/prospeur/ressources/membres/espagne2/i/I.ii.1.htm

En savoir +